当前位置:迈博体育 - 首页

对于marchésboursiers来说,这是一种期待

2019-09-17 网站地图 :35รอง

财务。 Lesmarchéspourraientdemander plus de pression salariale pour garderlemêmeniveauderentabilité。

La Bourse nord-américaineaétéaffaiblievendredi par le le dollar et la chute d'un importantfondspéculatif。 Les placefinancièresdu«Vieux Continent»ontété,quantàelles,soutenues par des rumeurs de fusions。 Jeudiétaientanoncéesdeuxopérationsd'envergure。 L'allemandMerckachètelesuisse Serono et son同胞Altanasedéfaitdesa filiale pharmaceutique au profit delasociétédanoiseNycomed。 Cesdeuxopérationsseiventcelleopffectuéeenmars par le grand laboratoire Bayer sur l'allemand Schering。 L'indiceeuropéens'estducoupappréciéde0,41%danslajournéedejeudi。 L'indice CAC 40,quitintégraitvendredidans sa cote,le titre Arcelor-Mittal,bondi sur la semaine de 1,14%。

Des rumeurs de rachat,notamment sur Vivendi par deux fonds nord-américains,sont venueues soutenir l'indice。 CôtéÉtats-Unis,lefondsspéculatifAmarantha connu des pertes faramineuses。 Gérant9milliards de dollars d'actifs,ce«hedge funds»avaitpariénddéndond'annéesurla hausse du prix du gaz naturel。 或者,纽约(NYMEX)的surlemarchéàtermede l'énergie,2005年的de prixontchutéde70%depuis le picdedécembre。Résultat,Amaranth a perdu 65%de sa valeur,soit 6 mill de dollars。 Outra des fonds de banques d'affaires,Amaranthgéraitumpainespensions de retraite de groupes industriels et de la fonction publique territorialeauxÉtats-Unis。 Pour l'instant,cesaffresfinancièresrestentconfinéesaucompartimentdesmarchésàtermede l'énergie。

L'inquiétudedestraders provientplutôtduralentissement de l'économiedesÉtats-Unis。 «Ilestdésormaisclairque les investisseurssonttrèsinquietsde la direction qu'est en train de prendre l'économieaméricaine»,indiquait Hugh Johnson,delasociétéJohnsonIllington。

Dans un tel contexte de retournement ducycleéconomique,lesstratègesfinanciersestiment quelescoûtsunairesdutravailaccélèrentuadédédesmentdes gainsdeproductivité。 L'Europe estaussisouchéeparle ralentissement。 Les 50 milliards d'eurosdebénéficessocleenregistrésparles groupes du CAC 40 au premier semestre 2006 sontaujourd'huiconsidérés,parlesmarchés,comme le point haut du cycle de hausse。 Parconséquent,mêmesiles investisseurssontrassurésparle gel des salaires etdesdépensespubliques,ils regardent avec plus d'attention l'évolutiondesmarges des firmes。 Une pression accrue pourrait se dessiner sur lesprochainesnégociationsalalalalesainsi que les prochainesorientationbudgétaires。

S. Ga。

(责任编辑:卫斯理)
文章人气:12