当前位置:迈博体育 - 首页

Le stress,cettemachineàbroyerlessalariés

2019-09-08 网站地图 :178รอง

法国Télécom。 Faceàladirection qui supprime 22 000 emplois,SUD et la CGC lancent un«observatoire du stress etdesmobilitésforcées»。

Le groupeFranceTélécom,qui compte supprimer 22 000 emplois(sur 108 000)dans tout le pays d'icià2008,se trouveaujourd'huiengagédansune restructuration permanente et semi-clandestine。 Le 31 mai dernier,àl'aplde toutes les组织syndicales,unejournéedegrève,suivieà40%,permisauxsalariésdelever un coin du voile sur l'opérationencours。 Mais,malgrésesdimensionsphénoménales,ce plan passe largementinaperçucars,tablant sur des«départsvotataires»,l'entreprise,désormaisprivéemaisqui compte encore des dizaines de milliers de fonctionnaires,n'estsoumiseàaucuneobligation de mettre

en oeuvre un«plan social»etorganizàgrandeéchelle,via des techniques de management agressives,le travail de sape du moral des troupes。

lestémoignages

se multiplient

Àl'intérieurdeFranceTélécom,lestémignagessemultiplient:culpabilisation,placardisation,harcèlement,mutationàmarcheforcée,entreprisededémotivationauniveau global,transfert des charges sur l'assurancemaladieàtraversl'explosion des«congéslonguemaladie» pourdépression,démantèlementdescollectifs de travail,karchérisationdesultimesvelléitésdesagentsapartésàlanotion de service public et pas encore convertis au culte de la valeur de l'action,confinementdessalariésdontles postessontsupprimésésausein d''espace développement»àladésignationsiparfaitementmenongère,««C'estunsystèmed'exclusion,unemachineàmettreles gens sur la touche,dénoncePatrickAckermann,déléguécentralSUD。 L'explosion des collectifs de travail est unedesstratégiesdel'entreprise pour faire craquer le personnel。 Les gens changenttroisàquatrefois de sites,demétiers,de services。 Celaépuiseforcément。 Et on retrouvedesalariésquisont de plus enplusisolés,qui aussi perdent le lien avec les syndicats ... Toute une partie du stress,de la douleur au boulot,nouséchappeeton n'a plus les moyens de l'évaluer 。 »

un observatoire

du stress

Hier matin,SUD et la CGC deFranceTélécomontlancéofficiellementun«observatoire du stress etdesmobilitésforcées»quidevraitêtreappuyéparde conseilscientifiquecompédesociologues et de psychologues du travail。 Ilsnedésespèrentpasde rallier les autres organizationssyndicalesàcettedémarche。 Un问卷vaêtreadresséàtoutle personnel et les animateurs de l'observatoireespèrentpouvoirtirer de premiersenseignementsàlami-août。 «在ne peut pasassisteràcegranddérapage社交les bras ballants,il faut tirer la sonnette d'alarme,邀请Pierre Morville,déléguéCentralCGC。 Alors que la direction refuse de prendre en compte la mesureduphénomènedustress,onespèrefaireremonterlesconséquencesdela restructuration invisible。 Il s'agit aussi de sortir de l'isolementlessalariésquisontaujourd'huipoussésdehors。 »Grâceàleurnouvel outil,les syndicats pensent pouvoir contraindre la direction deFranceTélécomàprendrela mesure de la souffrance au travail dans l'entreprise。 «Jusqu'ici,en CHSCT,dèsqu'onveut aborder le stress,la direction reject tout net,témoignePhilippeMéric(SUD)。 Au mieux,ils embauchent un cabinet pour apprendre“commentgérerlestress”,mais ils ne vont jamais au fond。 Il ya un refus totaldeconcenaîtreleproblème。 »

Thomas Lemahieu

(责任编辑:卫斯理)
文章人气:128