当前位置:迈博体育 - 首页

塞纳 - 圣但尼的Forte hausse des歧视综合症

2019-09-08 网站地图 :286รอง

Répression。 Un rassemblementestorganisé,aujourd'hui,par la CGT devant le tribunal de Bobignypourdénoncerla multiplicationdesprocéduresprisiciairesengagéescontredessyndiqués。

«Il ya aujourd'hui une tentative du patronat d'instrumentaliser la justice pour taper sur les syndicats»,dénonceAliBettahar,l'un des responsables de l'union locale CGT de Sevran-Tremblay。 Lui etsonépouseNouara,déléguéeCGTdu magasin Atac de Villepinte,sontconvoquésaujourd'huiau tribunal de grande instance de Bobigny pour diffamation。 Ilssontacidusésd'avoirdiffuséuntractsoupçonnantledirecteur del'époquedeharcèlementsexuel(lireencadré)。

«Les employeurs refusent de respecterleslibertéssyndicales。 Et ce qui est nouveau,c'est qu'ils utilisent la justice contre des hilitants»,一位非洲人Alain Guinot,一名女子自由主义者,一名女子自由主义者队员。 «Nous sommes in la criminalization de l'action syndicale surledépartement,confie Thierry Dumez,Responsable de la CGT en Seine-Saint-Denis。 Ce sont despratiquesarchaïquesquenous refusons de banaliser。 Il faut imposerleprogrès社会面孔cettelogiqueultralibéraleetrépressive。 »

L'egmple de cette judiciarisation delarépressionsyndicale,c'est Manuel Goncalvez,agentdemaîtrisechezServair,la filiale de restauration d'France France(lire l'Humanitédu6 juin)。 Accuséd'avoirfalsifiéunepétitionlesoutenant,signéepar300 personnes dont 10 sesontétractées,ce tilitant CGTaétéconvoquéle7 juin par un juge d'instructionaprèslaplainte de la direction pour«faux et usage de faux»。 «Jesuisûrdemoi,je n'aijamaistriché。 Des signataires sont revenus sur leursignatureàinsdes desionsions de la direction»,sedéfend-t-il。 Quoi qu'il en soit,le juge a produit une une ordonnance de placementsouscontrôlequudiciairepour«faux et usage de faux»。 Il n'a pas le droit de sortir du territoire et d'entrer en avec l'un des signataires delapétition,sous peine de deux ans de prison et de 600 000 euros d'amende。 阻截绝对absgalementde parler avecuntémoin,au risque d'êtreplacéendéndvustisire。

例如,CGI,celui d'Henri Tamar,简介。 EmployécommunialàDrancyet responsable syndical,ilaétécondamnéàpayer1 000 euros d'amende,4 000 euros de dommagesetintérêtset1 500 euros de frais de justice pour diffamation envers son employeur,le maire centriste Jean-Christophe Lagarde。 Ilavaitdistribué,en 2005,untractdénonçantlaprécarisationdesemployésdela mairie。 «Il ya eu des changementsimportantsàDrancydepuis l'arrivéedeM. Lagarde。 恩2001年,在各种补助金中加入了补助金。 Et depuis 2005 le le social est totalement rompu»,sedésole-t-il。

«Le pire danstoutça,c'est que ce n'estpasspécifiqueàlaSeine-Saint-Denis,conclut Alain Guinot,pourlaconfédération。 Il faut obliger les pouvoirspublicsàréagir。 Aujourd'hui c'est pour un tract ouunepétitionqu'onnous envoie devant les tribunaux。 Demain ce sera quoi? »

MaëlLefeuvre

(责任编辑:卫斯理)
文章人气:108