当前位置:迈博体育 - 首页

ImpôtsDesclics et des claques

2019-09-07 网站地图 :191รอง

问题没有反应意见

Champieur-Bert(du nomdesrédacteurs)de 130th surlaréformedeministèredel'économieetdes Finances,dans lequel Christian Sautter,le ministre de l'的详细讨论,de rencontres,de consultation ont abouti au rapport Économieetdes Financespuisésesidées。 Comme il atenuàleprécisertoutn'est pas repris。 Heureusedéclaration,qui ne dissout nullement les craintes pour l'avenir。 Et d'abord parce que toute la logique fondamentale du rapport donc delaréformeestconstruite sur un changement de principe dans la gestion et l'organization du service public。 Car pourlapremièrefois,sur la basedesincohérencesrévélées,descritèresontuntruntésauxmodèlesbancairesoudessociétésd'assurances。 Ainsi,apparaîtpourun service public des concepts of de“front-office et de back-office”。 Cemodèleviseàproductde l'efficacitédansun but marchand,efficacitémesuréeparleressultat final de la relation marchande,comme le note un rapport interne au SNADGI-CGT。 Difficile d'imaginer que chacun d'entre nous a une relation marchande en payantsetsintôtssaufàêtreconsidéré,comme le fait le rapport,comme des clients ayant une dette fiscale。 Le tourestjoué。 Reste une question sur la rationalization et le maillage territorial dont le ministre a dit qu'il n'y toucherait pas。 mais alors pourquoi,dansledépartementdel'Eure-et-Loir,les agents du centredesintôtedeNogent-le-Rotrou ont-ils appris que la restructurationconduisaitàlasuppress de leur site? Pourquoi en Seine-Saint-Denis,leplanprévoit-il que les entreprises n'auraient plus que quatre centre d'accueil financial au lieu de seize actuellement?

CA

(责任编辑:卫斯理)
文章人气:38